Crédit hypothécaire en Belgique : Comment choisir la durée ?

La durée d’un crédit hypothécaire est généralement fixée dans le cadre du contrat de prêt initial, conclu entre l’emprunteur et l’établissement financier. Généralement, elle est librement déterminée par l’emprunteur suivant les conseils des banquiers. En terme général, celle-ci peut être fixée jusqu’à 30 ans à l’heure actuelle.

Quels sont les critères pour fixer la durée d’un prêt hypothécaire ?

La durée idéale n’existe pas. Si la durée est trop courte, le remboursement risque d’absorber tous les revenus de l’emprunteur. Par contre, si cette durée est trop longue, le coût total du crédit risque d’être beaucoup trop élevé. Néanmoins, il existe certains critères pour déterminer quelle durée conviendrait le mieux à tel emprunteur.

Le premier critère est la situation familiale de l’emprunteur. Ainsi, pour l’emprunteur qui a à sa charge plusieurs enfants, le choix sera fixé en fonction de cette situation.

Le second critère est relatif aux moyens financiers de l’emprunteur. Le principe est le suivant : la situation financière de l’emprunteur va permettre aux banquiers d’analyser sa capacité de remboursement, et à cet effet, la durée du crédit qui lui conviendrait le mieux.

Et enfin, le troisième et dernier critère est celui de l’âge de l’emprunteur. En effet, l’âge de l’emprunteur revêt une grande importance car, il va influer sur l’établissement du budget futur. Généralement, l’emprunteur, au terme de son crédit, les organismes prévoient jusqu’à 85 ans.

Le choix du taux d’intérêts dans la détermination de la durée du prêt

Le taux d’intérêt pour un pret hypothecaire ainsi que la formule de remboursement sont également des éléments clés du prêt, déterminant dans la détermination de sa durée. Le principe est le suivant, dans le cadre d’un marché normal, le taux d’un prêt à long terme revient plus cher. A contrario, le taux d’un prêt à court terme encourt un coût global moins élevé. Par ailleurs, il faut bien noter que le choix d’un prêt à court terme requiert de l’emprunteur une réserve financière importante, pour que les charges financières du prêt n’absorbent pas tout son revenu, de manière à ce qu’il puisse garder une vie confortable. Par ailleurs, il est conseillé de procéder à une stimulation du projet à financer avant de souscrire un crédit hypothécaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *